Menu
A+ A A-

Arkema, partenaire de la Coupe du Monde FIFA 2019

Arkema complète son engagement dans la voile en devenant partenaire de la Coupe du Monde FIFA 2019. 

Retrouvez l'interview de Gilles Galinier, Directeur de la communication externe d'Arkema.

 
 
Arkema est arrivé au sponsoring sportif dans le domaine de la voile via votre R&D, racontez-nous cette histoire.

Notre présence dans la voile remonte à 2012/2013. Ce fut d’abord une rencontre entre une écurie de voile (Lalou Multi) dirigée par Lalou Roucayrol et les chercheurs d’Arkema pour mettre en œuvre et tester des produits et des matériaux innovants lors de la construction d’un trimaran Multi50. Matériaux allégés, matériaux pour les nouvelles énergies, colles et adhésifs, autant d’innovations qui ont été intégrées dans la construction pour être testées dans les courses au large. Une fois ce trimaran construit, nous sommes devenus le sponsor titre du bateau.

L’aventure a été complétée en 2015 par la décision de construire un deuxième bateau, un mini 6.50 avec une nouvelle résine pour composite recyclable. Ces deux bateaux, qui brillent par leurs performances (première place pour le trimaran dans la transat Jacques Vabre 2017 et 6e place pour le mini 6.50 pour sa première mini transat, aussi en 2017), sont deux véritables vitrines technologiques pour nos matériaux et savoir-faire.

Certains de vos matériaux sont largement utilisés dans la pratique sportive au quotidien...

Effectivement, Arkema fabrique un matériau, le Pebax® très largement utilisé par les plus grandes marques de sport notamment dans le running et le football. Lors du dernier Euro 2016, plus de la moitié des joueurs avaient du Pebax® dans les semelles de leurs chaussures et de nombreux buts ont été marqués grâce à lui.

Vous complétez aujourd’hui cet engagement dans la voile par ce nouveau partenariat avec la Coupe du Monde de la FIFA, France 2019, quel est l’objectif pour votre Groupe ?

Arkema est une marque BtoB, un pourvoyeur de solutions pour l’ensemble des grands secteurs industriels, de l’automobile à la construction en passant par le traitement de l’eau, l’électronique, ou encore le sport. Le fait d’associer notre nom à un événement sportif comme la coupe du monde féminine de la FIFA nous ouvre les portes d’un formidable et nouveau terrain de jeu.

D’abord, nous nous associons au sport le plus populaire au monde : le football. Et, le foot féminin nous permet d’aborder et surtout de sensibiliser le public sur la place des femmes dans le sport, dans la société et plus particulièrement dans l’industrie. C’est une question importante et parfaitement en ligne avec nos engagements sociétaux pris sur ce thème.

Ensuite, le foot féminin, sport qui a le vent en poupe dans de nombreux pays, a une visibilité de plus en plus forte. Cette compétition va être retransmise dans plus de 180 pays avec un intérêt certain dans des pays stratégiquement intéressants pour Arkema, comme les États-Unis, la Chine, le Japon et les grands pays européens tels que la France, l’Allemagne ou l’Angleterre. Enfin, le fait d’être associé à un événement sportif, populaire et familial d’une telle ampleur sur le territoire national va nous permettre de développer des relations de proximité avec des acteurs locaux (internes et externes).

Quelle complémentarité allez-vous trouver entre ce nouveau territoire d’expression et la voile votre territoire « historique » ?

Complémentarité est vraiment le mot exact. Avec la voile, nous valorisons nos solutions technologiques et nos innovations, et touchons un public de passionnés par la course au large et majoritairement français. Le foot féminin apporte une autre dimension, plus internationale, plus populaire et nous permet de valoriser tout autant la place des femmes dans la société que dans l’entreprise.

Avec le sport, nous disposons là de deux terrains de jeux et d’expression qui permettent de renforcer l’attachement et l’engagement à la marque et son capital sympathie ; c’est important pour notre image, c’est important en matière de recrutement, de fierté interne et de sentiment d’appartenance.

Arkema s'impose ainsi comme l'un des partenaires impliqués dans le soutien du sport féminin...

Le slogan de la coupe du monde féminine de la FIFA « le moment de briller » est particulièrement bien trouvé. Dans le football comme dans l’industrie ou l’entreprise, c’est bien le moment de briller pour les femmes.
Malheureusement, il n’y pas encore assez de médiatisation des compétitions sportives féminines. Pas assez de femmes dans les clubs et les instances de management et de décision. Dans les entreprises, les femmes, n’ont pas encore la place qui devrait être la leur, mais les choses progressent. Arkema s’y emploie d’ailleurs !

Les femmes veulent juste prendre leur place, pas celle des hommes, il ne faut pas se tromper de combat.

C’est donc une vraie fierté pour un Groupe comme le nôtre, d’être partenaire national, - et qui plus est le premier à signer-, de ce bel événement qui va se dérouler très prochainement en France.

Quel sera le dispositif mis en place, les opérations d’activation ?

Nous allons profiter des deux événements (car il y a aussi la coupe du monde féminine des moins de 20 ans en Bretagne cet été) pour associer nos différentes parties prenantes aux événements.

Nous sommes déjà en train de réfléchir à des opérations internes telles que des jeux concours, des animations sur nos sites et des retransmissions de matchs. Ce partenariat, c'est également l’occasion d’inviter nos parties prenantes externes à prendre part à ces événements. Nous prévoyons bien sûr d’inviter nos clients et partenaires mais nous souhaitons également être présent sur les réseaux sociaux pour faire vivre cette compétition autrement, auprès d’une cible plus jeune et familiale.

Pour mener à bien tout cela, nous allons être aidés et accompagnés par la FFF et la FIFA. Nous profiterons du club des sponsors de l’événement mais aussi des échanges et interactions grâce à SPORSORA pour mettre en place des dispositifs d'activation malins et pertinents.

 
Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires