Menu
A+ A A-

Les nouveautés à Roland-Garros 2018

Nouveau village, les courts 7, 9 et 18, l'affiche... retrouvez l'ensemble des nouveautés de Roland-Garros 2018.

C’est dans le cadre prestigieux de la Maison RG, installée pour un jour à l’Atelier Richelieu, au cœur du IIe arrondissement de Paris, que Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis, et Guy Forget, directeur du tournoi, ont dévoilé mardi 20 mars, les nouveautés de Roland-Garros 2018. Décryptage.

Contenu original à retrouver sur le site officiel de Roland-Garros

Roland-Garros est l’un des joyaux de la capitale, a rappelé Guy Forget, le directeur du tournoi. Nous avons la chance d’organiser à Paris l’un, si ce n’est le plus beau tournoi de tennis au monde et il va l’être encore plus dans les années à venir. Dans le cadre du Nouveau Roland-Garros, le tournoi est actuellement en pleine mutation afin de répondre aux attentes des différents publics du stade. Les spectateurs pourront découvrir à l’occasion du prochain tournoi de nouveaux aménagements, qui promettent d’être magnifiques.“

Alors qu’il fête ses 90 ans cette année, le stade Roland-Garros, qui a accueilli 470 000 spectateurs en 2017, dévoilera ainsi cette année plusieurs nouveautés : le nouveau Village, les courts 7, 9 et 18 ainsi que les bâtiments en meulière dans le Jardin des Serres d’Auteuil. 

Un nouveau Village, au coeur du stade

Sis entre le court Philippe-Chatrier et le court Suzanne-Lenglen, le Village sera situé au cœur de l’action et ses invités auront vue sur les courts 7 et 9 depuis les terrasses de ce nouveau bâtiment construit sur l’emplacement de l’ancien Centre National d’Entraînement. Un bâtiment qui accueillera également les équipes du tournoi, notamment les 400 arbitres et les 250 ramasseurs de balles qui officieront cette année encore.

Les trois nouveaux courts 7, 9 et 18

Les courts n° 7 et n°9 offriront une capacité respective de 1 500 places et 550 places. Ils sont situés juste devant le nouveau Village. Le court n°18 est, lui, localisé à l’extrémité ouest du stade, au Fonds des Princes. Semi-enterré, il aura une capacité de 2 200 places, devenant ainsi le 4e plus grand court du stade en termes de capacité.

 

L'Orangerie : une première pour le tirage au sort ! 

Les bâtiments en meulière construits en 1898 et classés monuments historiques ont été rénovés dans les Jardins des Serres d’Auteuil. Ils hébergeront cette année des opérations d’hospitalités avant d’accueillir le grand public dès 2019. C’est là, dans le bâtiment de l’Orangerie qu’aura lieu le tirage au sort de Roland-Garros organisé pour la première fois le jeudi 24 mai à 19h (au lieu du vendredi midi).

Une hausse du prize money

La dotation globale sera cette année de 39 197 000 euros, soit une augmentation de 10% en ce qui concerne les simples. L’accent a été mis sur les qualifications et les premiers tours. Un premier tour rapportera ainsi 40 000€ tandis que les vainqueurs toucheront un chèque de 2 200 000 euros.

L'entrée en vigueur de nouvelles règles

Sous le contrôle de Rémy Azémar, qui succède au Suédois Stefan Fransson au poste de juge-arbitre du tournoi, plusieurs nouvelles règles vont faire leur apparition cette année.

  • Les 25 secondes : Les joueurs disposeront désormais de 25 secondes entre deux points, au lieu de 20 par le passé. Les spectateurs pourront même suivre le décompte du temps sur un compte à rebours.
  • Une nouvelle procédure d'échauffement, plus encadrée
    • A l’arrivée du deuxième joueur à son banc, les joueurs auront 1 minute pour se présenter à l’arbitre de chaise pour le “toss“.
    • Les deux joueurs auront ensuite 5 minutes effectives d’échauffement à l’issue desquelles ils disposeront d’une minute pour débuter le match.
    • Le public aura l’opportunité de suivre le décompte du temps sur les écrans géants des courts.
  • Le "no let" au service en qualifications et en juniors : Conformément à la règle en vigueur sur tous les tournois juniors ITF depuis le début de l’année, il n’y aura plus de let au service pour les épreuves de qualifications et juniors.

Un digital qui a fait peau neuve ! 

Outre la refonte du site rolandgarros.com qui a récemment fait peau neuve, l’application mobile RG18 résulte de la fusion des applications grand public et spectateurs. Elle permettra à ses utilisateurs de profiter au mieux du tournoi que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du stade en accédant à toutes les infos essentielles du tournoi : scores en direct, résultats, programme, statistiques, météo, plan interactif du stade, articles et contenus exclusifs.

Une fan-expérience inédite

La nouvelle application Roland-Garros permettra également au public d’accéder à la “RG Fan Expérience by BNP Paribas“, qui invite le public à vivre une expérience inédite dans le stade à travers un parcours connecté reliant les différentes activations proposées par la FFT, BNP Paribas, ainsi que les autres partenaires du Grand chelem parisien. Tout au long de ce parcours, les spectateurs auront la possibilité de partager des animations interactives et des contenus exclusifs et pourront collecter des points afin de gagner des cadeaux ou de remporter des instants-“privilège“.

L'affiche de Roland-Garros 2018

L'affiche de Roland-Garros 2018 a été réalisée par la Française Fabienne Verdier. Elle est la quatrième femme à signer l’affiche du tournoi parisien après Jane Hammond (en 2003), Kate Shepherd (en 2007) et Nalini Malani (en 2010).

Pour cette affiche 2018, Fabienne Verdier a choisi de mettre en avant le rebond d’une balle de tennis, immortalisant cet instant de vérité, après l'impact sur la terre battue, où la balle peut prendre des trajectoires extrêmement variées. Le mouvement de la balle dégage alors une énergie incroyable. "J’ai tenté de rendre la fulgurance des mouvements du joueur, explique l’artiste. L’énergie qu’il transmet à la balle dans une gestuelle faite de spontanéité, de vitalité, de puissance, de précision et de glissé. Et j’ai imaginé un de ces rebonds inattendus qui surprend l’adversaire et l’oblige, dans l’échange suivant, à se surpasser de nouveau pour se diriger vers la victoire à Paris." 

 

Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires