Menu
A+ A A-

[News Tank Sport] La MAIF et la FFA

La MAIF prolonge et étend son accord avec la FFA et devient sponsor maillot pocket droit des équipes de France jusqu’en 2024.

 

 

 
 
 


La MAIF prolonge et étend son accord avec la Fédération Française d’Athlétisme en devenant sponsor maillot pocket droit des équipes de France masculines et féminines pour six ans jusqu’en 2024, le 26/02/2019. Les équipes de France n’avaient plus de sponsor maillot principal depuis 2015 et la fin du contrat avec Areva, la marque du groupe français spécialisé dans le nucléaire (2009-2015). La MAIF bénéficie désormais du statut de partenaire principal, soit le premier niveau dans la hiérarchie sponsoring de la FFA. La MAIF était devenu partenaire officiel (2e niveau) de la Fédération Française d’Athlétisme « jusqu’en 2020 », le 27/06/2017. La MAIF était déjà présente sur les maillots des équipes de jeunes. 
 
Découvrez l'interview de Dominique Mahé, président de la MAIF.
 
  • Pourquoi la MAIF étend-elle et prolonge-t-elle son accord avec la Fédération Française d’Athlétisme jusqu’en 2024 ?

La MAIF accompagne la montée en puissance de l’athlétisme français avec un premier temps fort à Glasgow (Écosse, Championnat d’Europe en salle du 01 au 03/03/2019). Les Championnats d’Europe de Paris 2020 préfigureront les Jeux Olympiques de Paris 2024 et j’espère qu’ils sauront susciter des vocations pour nombre de sportifs scolaires et universitaires, que nous encourageons aussi depuis de nombreuses années (la MAIF est notamment partenaire de l’UNSS). Ce partenariat, cette convention que nous allons acter avec la FFA inclut également de la visibilité lors des Championnats d’Europe 2020 dont nous serons partenaire national. 

  • La MAIF est engagé auprès de nombreuses fédérations et acteurs du sport. A quelle logique répondent ces engagements ? 

On recherche des partenariats qui portent d’abord ce sens-là, une vision de lien social, de collectif, qui ne sont pas uniquement axés autour d’une star comme ambassadeur, mais touchent la pratique du plus grand nombre. Développer la pratique sportive est un levier de mixité sociale, de cohésion sociale, de progrès social.

  • Comment ces accords épousent-ils une stratégie business, en lien avec votre métier de mutualiste ?

Assurer l’instance, ses locaux et ses dirigeants ainsi que les équipes de FranceOn est assureur mutualiste, c’est notre métier et, pour les bénévoles et les pratiquants au sein d’une fédération, l’assurance est un levier important de protection par rapport à leur pratique. Au niveau de notre cœur de métier, il s’agit d’assurer l’instance, ses locaux et ses dirigeants ainsi que les équipes de France. Mais il faut que cela ruisselle vers les ligues régionales, les clubs, les pratiquants et les bénévoles pour que notre couverture soit la plus large possible.

 

Une interview News Tank Sport.

Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires