Menu
A+ A A-

Tribune : Trois bonnes raisons d'investir dans le sport au féminin

Retrouvez notre tribune sur les trois bonnes raisons d'investir dans le sport au féminin. 

Différenciation, engagement et retour sur investissement responsable : le sport au féminin a beaucoup à offrir aux entreprises.

Le sport au féminin n’a jamais résonné aussi justement comme vecteur pour apporter des solutions concrètes aux problématiques que rencontrent les femmes. Au plus haut niveau comme dans la pratique quotidienne, le sport au féminin a connu des avancées significatives en France.

Avec entre 16 et 20 % de temps d’antenne en 2016, contre 7 % en 2012, le sport au féminin peut compter sur une visibilité croissante. Il faut savoir que 4,3 millions de téléspectateurs ont vibré lors de la victoire des handballeuses françaises en finale du championnat du monde féminin 2017. Et que TF1 a acquis pour 10 millions d'euros les droits télévisuels pour diffuser la Coupe du monde de la Fifa féminine 2019. Un montant dix fois supérieur au mondial précédent !

Certes, il y a des progrès. Mais il reste beaucoup de chemin à parcourir.  Les droits télévisuels pour acquérir la diffusion de la dernière Coupe du monde de la Fifa masculine s’élevaient à 130 millions d’euros, soit 13 fois plus que les droits de l’équivalent féminin.

Des partenariats à nouer

Autant de déséquilibres qui démontrent un potentiel de développement encore important. C’est notamment le cas en matière de partenariat : 80 % des sommes investies le sont sur du sport masculin alors que le sport au féminin a beaucoup à offrir aux marques.

Le territoire d’expression est peu encombré, les cibles sont nombreuses et les perspectives de retour sur investissement, attractives. Alors que les subventions publiques sont en baisse, il existe un enjeu majeur de financement du sport féminin par le sponsoring, encore faut-il que les entreprises soient convaincues de son intérêt et dépassent le seul critère de visibilité.

Il permet d’abord aux marques de se différencier. Non seulement le sport féminin intéresse le grand public, mais il permet en plus de toucher de nouvelles cibles à travers l’ensemble de la filière (sport amateur et de haut niveau). Par ce biais, les annonceurs peuvent générer de forts taux d’engagement.

Ambassadrices accessibles, les sportives permettent de partager de belles histoires et expériences, auxquelles chacun peut s’identifier aisément. C’est aussi un levier d’image de marque, de croissance responsable pour l’entreprise enrichissant une stratégie RSE, sans qu’il faille réduire le sport au féminin seulement à un enjeu sociétal.

Différenciation, engagement et retour sur investissement responsable. Ces trois arguments démontrent la capacité du sport au féminin de s’affirmer comme un territoire d’expression original pour les marques. À l’heure des réflexions menées autour du rôle des entreprises dans notre société, le soutien au sport en général et à celui des femmes en particulier représente un levier d’engagement puissant auprès de leurs consommateurs et collaborateurs. Le sport au féminin constitue une réponse pour les marques en quête de sens, qu’elles peuvent rappeler chaque 8 mars, mais surtout encourager tous les autres jours de l’année.

Retrouvez l'article original en cliquant ici.

Crédit photo : AFP / Patrik STOLLARZ

Retour en haut

Sporsora

Newsletter

Partenaires